Créer un site internet
 

Découvrez les prochaines présentations - Réserver

0

spectateurs

 
 
 
 
Duras
Lastedlv 1

"L'éveil de la vie"

 

d'après la maladie de la mort de

Marguerite Duras

Un homme paie une femme pour vivre dans sa sphère près de la mer, et tenter, par son regard principalement, de mettre son mystère à jour, dans la nuit du monde, du ressenti et des corps.

 

Fayt
Webvisuelcygne1
Capture d e cran 2024 06 07 a 13 48 40

"La Malédiction du Cygne "

 

Une création du Théatre du feu d'art

sur un texte d'Anne Marie Sapse

 

Tuonela est le royaume des morts ou l'au-delà dans la mythologie Finlandaise. Le suffixe -la en finnois désigne un lieu, un domaine. Tuonela est donc le domaine de Tuoni, divinité de la mort. Manala est le domaine de Mana, autre divinité qui règne sur les Enfers.

 

Nous contacter

Anna la mère

Le cygne de Tuonela

 

d'Anne Marie Sapse

Dans cette légende, Le royaume des morts ayant donc le cygne de Tuonela pour emblème, le personnage d’ « Elle » tente en vain de le faire éliminerpour sauver et célébrer la vie.

La présence allégorique de l’animal ténébreuxfait face à une humanité qui met en péril les éléments naturels de la forêt etdu lac. Nous avons donc affaire ici à une légende Celtique assez lointainequi est parsemée de paysages désertiques, ou en vase clos, dans uneFinlande transposée et donc actuelle.

 

 

 

 

lac finlandais
Lecture

Yseult aux blanches mains

 

d'Anne Marie Sapse

La légende de Tristan et Yseult, immortalisée par l'opéra de Wagner, a traversé les siècles prenant place parmi des histoires d'amour telles que Roméo et Juliette et tant d'autres. Ce que l'on connait moins c'est que Tristan a épousé une autre Yseult, Yseult aux blanches mains. Mais son amour était toujours pour Yseult la blonde, la femme de son oncle le roi Marc.

Yseult à Avignon
couple de druides
mort de Tristan et Yseult
Capture d e cran 2022 09 02 a 23 21 09

Le songe d'une nuit d'été 

 

Mise en scène de Fred Fayt

C'est une nuit où tout est permis, où toute censure est non pas abolie mais brisée, où tous nos rêves prennent corps...Le Songe d'une nuit d'été est la pièce la plus sauvage, la plus violente qu'on puisse rêver, un fabuleux bestiaire des profondeurs. Tout y est direct, brutal, " naturel ".

De la féerie, du merveilleux, et du fantastique avec ce que le fantastique a de vénéneuse angoisse, de terreur.

 
×